Home Francese Guerre en Syrie : l’accord entre les Kurdes, la Russie et le...

Guerre en Syrie : l’accord entre les Kurdes, la Russie et le gouvernement Assad va dans la bonne direction

236
0

par Francesco Valerio della Croce, secrétariat national du PCI

La nouvelle récente d’un accord entre les combattants kurdes et la Fédération de Russie pour permettre aux forces armées de la République arabe syrienne, dirigées par le président Assad, d’atteindre les localités de Manbij et d’Ayn Arab en Syrie et de défendre ainsi leur territoire contre l’avancée turque est un fait politique, mais aussi strictement militaire, important et qui va dans la direction la plus souhaitable pour le sort de la terrible situation créée par l’agression impérialiste de la Turquie, qui a porté atteinte à l’intégrité territoriale de la Syrie et provoqué avant toute autre le massacre du peuple kurde.

Un tel dispositif contribue de manière significative à révéler à toute l’opinion publique les intentions réelles de l’agression turque et les années de guerre impérialiste menées par l’impérialisme américain et ses alliés régionaux : détruire la souveraineté, l’intégrité territoriale des Etats et décimer les peuples hostiles – car ils sont peu disposés à se soumettre à l’unipolarisme américain – pour les maîtres américain du monde. La convergence des forces sur le terrain, qui combattent depuis des années les milices de l’Etat islamique pour défendre l’unité de la Syrie et ses prérogatives souveraines contre toute revendication impériale, peut être la prémisse politique pour défendre le peuple et empêcher un massacre.

sostieni il partito

Partant de l’engagement internationaliste pour la défense et la consolidation de cette perspective d’un front commun, il est du devoir des anti-impérialistes et des internationalistes de se mobiliser et de porter partout la bannière du Non à la guerre impérialiste, de dénoncer les responsabilités du système militaire de l’OTAN. Le mot d’ordre des communistes et de la mobilisation anti-impérialiste ne peut être, une fois de plus, que le non à la guerre impérialiste, non au massacre des peuples du Moyen-Orient, pour défendre la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie.

iscriviti

LASCIA UN COMMENTO

Please enter your comment!
Please enter your name here

Solve : *
30 × 28 =